Retour à la maison : 8 conseils pour que le papa soit au top

Crédits : iStock

Si la mère est la principale protagoniste dans la naissance de son enfant, cela ne signifie aucunement que le père n’a pas sa place dans ce schéma, bien au contraire. Les mamans sont généralement très sollicitées dès la sortie de la maternité, que ce soit pour s’occuper de l’enfant, de la maison ou pour assumer les visites de l’entourage, ce qui conduit à une dette de sommeil qui s’accumule. Seulement, la décision de faire un enfant se prend généralement à deux, le papa a donc aussi un rôle à jouer au retour de la maternité. Il est en effet possible de se rendre utile afin de rendre cette expérience plus agréable pour tous.

Un retour à la maison souvent difficile

Si pour la plupart des couples, l’arrivée d’un enfant est un véritable bonheur, il faut bien avouer qu’elle n’a rien de simple pour autant, particulièrement pour les jeunes mamans. Du jour au lendemain, le quotidien est complètement bouleversé et la fatigue commence doucement à s’accumuler au fil des jours. Malheureusement, ce sont ces premiers jours les plus décisifs, car c’est généralement à ce moment précis que les femmes vivent le baby-blues. Seulement, si elles se sentent délaissées et débordées, cette petite passade peut rapidement se transformer en dépression post-partum, un phénomène bien plus long et grave. La présence du papa et son investissement sont donc indispensables pour commencer cette nouvelle vie.

1) Permettre à la maman de se reposer

Le plus difficile après la naissance d’un enfant est certainement le manque de sommeil. Si les deux parents peuvent en souffrir, il faut bien avouer que la mère est généralement celle qui a le plus de sommeil à rattraper. L’accouchement n’a en effet rien de reposant, surtout s’il dure plusieurs heures. Pour celles qui font le choix d’allaiter ensuite, le manque de sommeil est souvent encore plus important. En tant que papa, vous devez donc permettre à la maman d’avoir des moments de répit en assurant les soins de bébé pendant ce temps. Il ne faut surtout pas sous-estimer les effets négatifs du manque de sommeil.

2) Supporter la pression

Pour une femme, la naissance d’un enfant s’accompagne d’un grand bouleversement hormonal. Si cela peut être difficile à comprendre pour un homme qui ne le vit pas, vous devez tout de même vous montrer présent quoi qu’il arrive. Il est possible que la maman passe en quelques secondes du rire aux larmes et elle a besoin de vous pour vivre au mieux ces passades. Vous devez être son pilier afin d’accueillir toutes ces émotions sans jugement et surtout avec beaucoup d’amour.

3) Ne pas être avare en compliments

Beaucoup de jeunes femmes vivent une grande perte de confiance en elles après la grossesse et l’accouchement. Le physique change en effet beaucoup et ce nouveau rôle peut donner l’impression de ne pas être à la hauteur. Difficile donc de se sentir bien dans sa peau dans cette période si complexe. En tant que conjoint, vous devez lui redonner confiance en elle en lui rappelant toutes ses qualités. Il n’est pas question d’en faire trop non plus, mais quelques petits compliments sont toujours les bienvenus dans ces moments-là.

4) Gérer les proches

La naissance d’un enfant est généralement un événement excitant pour toute la famille. Cependant, toutes les femmes qui viennent d’accoucher n’ont pas nécessairement envie de subir un défilé de personnes à la maison et peuvent rapidement se sentir envahies. Si vous souhaitez vous rendre utile en tant que papa, vous pouvez donc prendre en charge les visites et les proches en général. Tout en étant diplomate, vous devez leur faire comprendre que vous avez aussi besoin de vous retrouver entre vous afin que chacun apprenne à se connaître progressivement.

nouveau né bébé maison retour parents papa maman famille aide
Crédits : iStock

5) Accepter la fusion avec bébé

Bien évidemment, toutes les femmes ne vivent pas la naissance de leur enfant de la même façon. Mais bien souvent, un lien fusionnel se forme entre la maman et son enfant, ce qui peut être difficile à accepter pour un jeune papa qui souhaite aussi s’investir. Cependant, il ne faut pas que cela devienne un sujet de dispute au risque de réellement créer un fossé entre les parents. Vous devez donc accepter ce lien privilégié tout en prenant la place qui est la vôtre.

6) S’occuper de l’administratif

Un nouveau membre dans la famille implique quelques démarches administratives qui ne sont pas franchement amusantes, bien que nécessaires. Pour vous rendre utile, vous pouvez donc prendre en charge toute cette logistique aussi pénible soit-elle afin d’éviter à la maman, qui a certainement la tête ailleurs, de s’en occuper.

7) Préparer ses plats préférés

La nourriture est certainement le meilleur lot de consolation, surtout pour une femme qui a dû se priver de certaines choses pendant neuf mois. Si vous souhaitez vraiment lui faire plaisir, n’hésitez pas à lui préparer les plats dont elle raffole.

8) Prendre un congé paternité

En France, le congé paternité est actuellement de seulement 11 jours consécutifs. Il s’agit d’un véritable problème pour les jeunes parents, car le papa ne peut donc pas se rendre utile sur le long terme et a ainsi des difficultés à créer du lien avec son enfant durant ce court laps de temps. Même si de nombreux parents lancent des pétitions pour un rallongement du congé paternité, il faut pour le moment se contenter de cela. En outre, certains papas ne prennent même pas la peine de profiter de ces quelques jours qu’ils n’utilisent pas. Ils sont pourtant vraiment nécessaires, aussi bien pour le père que pour la mère qui a besoin d’être soutenue et qui ne veut certainement pas se retrouver seule au retour de la maternité. Vous pouvez même demander à votre employeur des congés supplémentaires durant cette période afin d’en profiter au mieux.