in

Sommeil : les enfants ne dormiraient pas assez

Crédits : Pixabay - fujikama
Sommeil : les enfants ne dormiraient pas assez
Notez cet article

Une étude menée par trois chercheurs des universités de Tours et d’Orléans démontre que les enfants ne dormiraient pas assez. En effet, en l’espace de seulement 15 ans, les enfants auraient perdu 20 minutes de sommeil. C’est un constat alarmant lorsqu’on connaît l’importance du sommeil pour la croissance et le bon développement des jeunes enfants.

Un besoin en sommeil pourtant important

Cette étude met en lumière un véritable changement dans les habitudes des enfants. Malheureusement, ce sommeil qu’ils perdent, ils n’ont aucun moyen de le rattraper et ils en payent souvent les conséquences. À cinq ans, un enfant a besoin de dormir 11 heures et 30 minutes par nuit. Or, selon l’étude, ils ne dormiraient que 10 heures et 30 minutes la semaine et 10 heures et 55 minutes le week-end, ce qui représente une heure de moins la semaine.

Un enfant de 8 ans aurait quant à lui besoin de 10 heures et 30 minutes par nuit, alors qu’il n’en aurait en fait que 10 heures et 14 minutes la semaine et 10 heures et 36 minutes le week-end.

Ces chiffres n’étaient pas les mêmes il y a quelques années puisque cette même étude révèle également qu’en 15 ans, les enfants ont perdu 20 minutes de sommeil et qu’en 100 ans, ils ont perdu une heure de sommeil.

Quelles conséquences ?

Les enfants ont des besoins en sommeil bien plus importants que les adultes et doivent impérativement les respecter pour leur bien-être, mais aussi leur santé. Les enfants qui ne dorment pas suffisamment ont nécessairement des états de somnolences dans la journée. Cela peut donc se faire ressentir sur les résultats scolaires qui seront ainsi moins bons, mais aussi avec des problèmes d’attention. On constate également que le manque de sommeil peut entraîner des dérèglements du métabolisme et donc une prise de poids.

Plus grave encore, des nuits trop courtes peuvent également provoquer de l’hypertension artérielle, mais également être la cause d’accidents domestiques plus ou moins graves liés à des moments de somnolence au cours de la journée.

Crédits : Pxhere

Les écrans pointés du doigt

De nombreux parents peuvent penser que ce manque de sommeil est lié à la réforme des nouveaux rythmes scolaires, alors que les chercheurs ne la mettent absolument pas en cause. Cependant, ce sont les écrans et les nouvelles pratiques liées au numérique qui en seraient la cause. Pour que le sommeil des enfants soit le plus paisible, le plus reposant, mais surtout le plus long possible, il faut donc impérativement enlever les écrans des chambres, mais aussi les supprimer lorsque l’heure du coucher approche. Les parents doivent absolument prendre le temps d’accompagner les enfants dans le sommeil plutôt que de choisir la facilité en attendant qu’ils s’endorment devant les dessins animés. Il faut donc consacrer quelques minutes pour les rejoindre dans leur chambre, leur lire une histoire ou tout simplement discuter de la journée ensemble avant qu’il ne s’endorme.

Les chercheurs pointent aussi du doigt un rythme de vie qui a changé en quelques années. Aujourd’hui, le rythme des enfants est trop différent entre la semaine et le week-end où il se couche tard pour se lever tard. Seulement, le sommeil n’est pas rattrapable et le temps de sommeil perdu ne peut pas être récupéré plus tard. Il faut aussi bien comprendre que les enfants n’ont pas les mêmes besoins que les adultes, et donc pas les mêmes rythmes. Aujourd’hui, les parents rentrent généralement du travail tard, mais souhaitent tout de même profiter d’un temps avec leurs enfants, alors que ces derniers sont plutôt du matin. Malheureusement, il vaut mieux pour eux qu’ils soient couchés par une tierce personne (une nounou, un ami ou un grand-parent) que par leurs parents eux-mêmes si c’est pour bénéficier de plus de sommeil.

Sources : Parents, Europe 1, L’Express

Articles liés :

Quel est l’horaire de coucher parfait pour votre enfant suivant son âge ?

5 minutes de relaxation avec les enfants pour les calmer

Astuces pour les enfants qui font pipi au lit