Syrie : un papa a trouvé un moyen attendrissant pour éviter à sa fille d’avoir peur des bombardements

Crédits : iStock

Le rôle premier des parents, c’est avant tout de veiller au bonheur de leurs enfants. Une tâche pas toujours simple, notamment pour ceux qui vivent dans des zones de conflit. Difficile de ne pas céder à la panique et ainsi d’effrayer également les enfants qui risquent aussi d’avoir du mal à bien comprendre ce qu’il se passe. Pour éviter cela, un jeune papa syrien a appris à sa petite fille de 3 ans à rire lorsqu’elle entend des bombardements afin d’assimiler ces sons à quelque chose de plus joyeux et surtout de moins effrayant.

Rire plutôt que pleurer

Abdullah Mohammad est un papa syrien de 32 ans qui vit à Idleb, une ville située dans le nord du pays. Malheureusement, il s’agit également d’une zone de guerre qui connaît actuellement des affrontements et des bombardements réguliers. Un quotidien ponctué par des sons violents et très effrayants pour des adultes et forcément encore plus pour des enfants. Seulement, le jeune papa refuse de vivre dans la peur et encore moins d’imposer cela à sa petite fille de seulement trois ans, Salwa. Ainsi, il a choisi de prendre le problème sous un autre angle afin de permettre à sa fille de grandir malgré tout plus ou moins normalement.

Ce genre de conflit extrêmement violent peut bien évidemment créer des traumatismes pour les enfants qui y sont confrontés. Ce jeune papa a donc voulu en faire un jeu afin que sa petite fille garde son innocence et sa joie de vivre. Ainsi, dès qu’elle entend un bombardement, elle doit rire.

Une vidéo aussi touchante que triste

Le jeune papa a décidé d’immortaliser ces moments à travers des vidéos afin de montrer la réalité de son quotidien, mais aussi de quelle façon il parvient à protéger sa fille. On peut donc le voir aux côtés de la petite fille au moment d’un bombardement qu’il est possible d’entendre en fond. Le père lui demande : « C’est un avion ou un obus ? » et sa fille lui répond : « Un obus. Quand il arrive, on va rire ».

Abdullah Mohammad a raconté à l’AFP qu’à l’âge d’un an, Salwa avait déjà très peur des feux d’artifice. Il a donc décidé de lui demander de rire dans ces moments-là afin de faire de ces instants quelque chose de drôle. Le papa explique en effet que sa fille aura tout le temps plus tard de comprendre ce qui se passe réellement dans son pays et qu’il n’est donc pas utile de la confronter à cela à son si jeune âge. Cette vidéo est également l’occasion de montrer quel est le quotidien des personnes qui vivent en zone de conflit et de faire prendre conscience que les enfants aussi sont malheureusement concernés.

Articles liés :

VIDÉO : un enfant hurle durant huit heures de vol, un passager filme la scène

Une vidéo d’un accouchement le soir du réveillon fait scandale

La vidéo d’un bébé atteint de bronchiolite permet à de nombreux parents d’identifier ce problème