Un médecin affirme qu’une femme qui pleure peut faire baisser la libido d’un homme

Crédits : iStock

Depuis presque toujours, la sexualité de la femme est extrêmement peu prise en compte et n’intéresse pas vraiment. Le plaisir de l’homme a toujours été privilégié et on entend parler de celui de la femme que depuis très récemment. Si petit à petit, il est possible d’en apprendre un peu plus sur ce vaste sujet, certains semblent être restés des années en arrière en termes de mentalité. C’est notamment le cas du médecin Frédéric Saldmann qui a affirmé sur un plateau TV qu’une femme qui pleure pouvait avoir pour effet de faire baisser la libido d’un homme.

Un conseil aussi étonnant que révoltant

Diffusée sur C8 samedi 7 mars dans l’émission «De quoi j’me mêle», cette séquence a déclenché un véritable raz-de-marrée sur les réseaux sociaux. Le docteur Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, était invité sur le plateau afin de présenter son nouvel ouvrage On n’est jamais mieux soigné que par soi-même. Il était donc présent afin de prodiguer quelques conseils pour mieux vivre et pour se sentir bien dans sa peau. Dans cette logique, un tableau avec quelques-uns de ses conseils était diffusé et comprenait un point particulièrement sexiste : «les femmes doivent éviter de pleurer sinon cela altère la libido des hommes». Autour de ce conseil complètement déplacé, on en retrouve d’autres plutôt banales, comme «ne pas se comparer aux autres» ou encore «éviter le désordre à la maison».

Forcément, ce médecin s’est rapidement attiré la foudre des internautes très choqués par ce conseil incongru qui laisse entendre qu’il vaut mieux préserver la libido des hommes plutôt que de s’intéresser aux ressentis et aux sentiments des femmes.

Mesdames, pour préserver la libido des hommes, ne pleurez pas !

Forcément, sur le plateau, le médecin a dû se justifier au sujet de cette affirmation plutôt étonnante. Il explique : «on s’est aperçu que tout simplement cela crée chez l’homme une chute de la libido importante, on ne sait pas pourquoi». L’actrice Pascale Arbillot, également présente à l’émission, a donc demandé à Frédéric Saldmann quelles étaient les conséquences sur la libido des femmes lorsqu’un homme pleure. Malheureusement, le médecin n’avait pas la réponse à cette question tout simplement parce qu’il «ne l’a pas étudié». Une réponse forcément très décevante qui laisse entendre que ce ne sont que les femmes qui pleurent et que ce comportement pourrait de surcroît avoir de «mauvaises» conséquences sur les désirs sexuels des hommes. Cela fait passer la libido des hommes en premier plan par rapport aux émotions des femmes qui devraient donc se taire pour préserver ces messieurs et leurs envies.

Forcément, après cette séquence, de nombreuses personnes, dont l’association féministe Nous Toutes, se sont insurgées sur les réseaux sociaux. Il faut dire que ces propos donnent la sensation que ce médecin n’a absolument aucune empathie pour une femme qui pleure et semble plutôt inquiet qu’à cause de cela, un homme puisse ressentir un manque de désir. Il place donc la sexualité et le «devoir conjugal» avant la considération des sentiments des femmes.

Articles liés :

Comment atteindre le point G d’une femme ?

Grossesse et rapports sexuels : faut-il prendre des précautions ?

Thérapie sexuelle : dans quels cas consulter un sexologue ?