Attention : avaler les pastilles des tests de grossesse n’est pas du tout une bonne idée !

Crédits : iStock

Comme souvent, Internet regorge de challenges en tout genre. Si parfois, ils voient le jour afin de venir en aide à certaines causes, on peut également trouver des défis stupides qui peuvent être à l’origine de pratiques très dangereuses. C’est notamment le cas d’une récente vidéo postée sur le réseau social musical Tik Tok qui pourrait faire croire à certaines femmes qu’une pilule contraceptive se cache à l’intérieur de certains tests de grossesse.

Une vidéo qui peut devenir dangereuse

Comme beaucoup de « tendances » Internet, celle-ci a vu le jour à travers une courte vidéo qui pourrait donner de très mauvaises idées à des personnes mal renseignées. Cette fois-ci, c’est sur le réseau social Tik Tok, souvent utilisé par les jeunes, qu’il est possible de trouver plusieurs vidéos du même genre. On y voit dessus une jeune femme qui parvient à ouvrir un test de grossesse Clearblue en deux afin de retirer la petite pastille qu’elle contient et l’avaler.

Selon une croyance, cette petite pastille à l’intérieur du test de grossesse serait un « plan B » en cas de grossesse non désirée, comme une pilule du lendemain. Bien évidemment, cette légende est parfaitement fausse et peut même se révéler très dangereuse pour les femmes qui pourraient vouloir essayer.

Un message d’alerte lancée par la marque elle-même

Après la propagation rapide de ce genre de vidéos, la marque Clearblue a très vite dû prendre les devants afin d’expliquer à ses utilisatrices qu’il ne faut surtout pas ouvrir ces tests de grossesse digitaux et encore moins avaler la pastille qu’ils contiennent : « Nous avons appris l’existence de vidéos concernant la pastille à l’intérieur de nos tests de grossesse Clearblue. Les tests de grossesse Cleablue ne contiennent PAS de pilule du lendemain. Tous nos tests contiennent une pastille pour absorber la moisissure, qui ne doit pas être mangée. Si vous l’ingérez accidentellement, contactez un médecin ».

La pilule du lendemain est un dispositif médical qui ne doit donc pas être pris à la légère. Il est disponible uniquement en pharmacie et doit être utilisé dans les 72 heures qui suivent un rapport sexuel non protégé pour être efficace. Cependant, il ne s’agit pas d’une protection contre les maladies et les infections sexuellement transmissibles. La pilule du lendemain ne doit donc surtout pas être considérée comme une alternative au préservatif. En outre, il est impossible de trouver une pilule du lendemain dans un test de grossesse, vous ne devez donc surtout pas utiliser ce dernier d’une autre façon que sa fonction initiale.

Articles liés :

Tests de grossesse faits maison : sont-ils réellement efficaces ?

5 choses à savoir sur le test de grossesse

Tests de grossesse : tout savoir sur les faux positifs et les faux négatifs