Comment réagir lorsque son enfant a peur des inconnus ?

Crédits : iStock

À un certain âge, tous les enfants ou presque passent par une étape durant laquelle ils développent une peur des inconnus. Impossible donc pour eux d’aller les embrasser pour les saluer, de se laisser prendre dans les bras, ou même simplement de répondre lorsqu’on leur parle. Une étape qui a souvent tendance à énerver les parents, qui voient ce comportement comme un manque de politesse et d’éducation, alors que ce n’est absolument pas le cas.

« La peur de l’inconnu » : une étape normale

Si vous êtes inquiets de constater cela, vous ne devez pas, car aux alentours de 7-8 mois, les bébés sont nombreux à ressentir cette peur de l’inconnu. En effet, c’est à ce même âge que l’enfant va être capable de reconnaître les visages qui lui sont familiers, et donc de comprendre lorsqu’il rencontre quelqu’un qu’il ne connaît absolument pas. Seulement, les bébés ne sont pas bien différents des adultes, et pour eux aussi, l’inconnu peut effrayer. Cela se manifeste pour la première fois à la vue de visages qu’il ne connaît pas.

Ce phénomène ne doit pas pour autant vous inquiéter, puisqu’il apparaît au même moment que votre petit comprend qu’il n’est pas un prolongement de sa maman, mais une personne à part entière. Et bien évidemment, tous les bébés passent par cette étape, mais ne la vivent pas nécessairement de la même façon. Pour certains, cela va donc se manifester par beaucoup de peur et de pleurs à la vue d’inconnus, alors que d’autres réagiront simplement par un mouvement de recul et beaucoup de méfiance.

En plus de cela, les bébés sont très attachés à leur maman durant leurs premiers mois de vie et ne supportent donc pas vraiment d’en être séparés. En effet, votre petit peut alors croire qu’il ne va pas vous revoir et risque de paniquer à cette idée.

bébé pleurs maman mère syndrome du tourniquet
Crédits : iStock

Quelles sont les réactions à adopter ?

La première chose à faire lorsque vous constatez ce comportement chez votre petit est de ne surtout pas dramatiser la situation. Même si votre enfant est encore petit, il comprend déjà de nombreuses choses, et même les mots que vous pouvez prononcer. Ne le culpabilisez donc pas en lui demandant si c’est parce qu’il n’aime pas telle ou telle personne qu’il refuse d’aller dans ses bras. Vous ne devez pas non plus montrer votre énervement, même si vous perdez patience. Il s’agit pour votre enfant d’un véritable déchirement de se sentir loin de sa maman, inutile donc de remuer le couteau dans la plaie en lui faisant comprendre qu’il vous déçoit.

N’insistez pas en le laissant contre sa volonté avec d’autres personnes si vous ressentez qu’il n’est absolument pas prêt. Vous devez respecter son rythme et ses envies, faute de quoi vous risquez de le confronter à une situation vraiment très inconfortable.

Enfin, vous allez devoir faire preuve de patience face à cette situation. Dites-vous qu’il s’agit d’une passade et que ce ne sera qu’un lointain souvenir dans quelques mois. Pour autant, votre enfant pourra peut-être plus tard ne pas vraiment aimer le contact physique avec les autres, et vous devrez aussi respecter cela, puisque c’est un trait qui fera partie de sa personnalité.

Sources : Parents, Maman pour la vie, Parents positifs

Articles liés :

Angoisse de séparation : une étape difficile pour le bébé et ses parents

Comment faire lorsque bébé veut toujours les bras ?

Maternage proximal : tout savoir sur cette pratique qui divise

5.0
02