Covid-19 : la fermeture des écoles permettrait de réduire la circulation du virus

Crédits : iStock

Alors que l’épidémie de Covid-19 ne semble pas vraiment ralentir en Europe, malgré l’arrivée du vaccin dans la plupart des pays, de nouvelles restrictions pourraient bien être de nouveau annoncées prochainement. Le virus circule encore beaucoup trop, sans compter l’apparition de plusieurs variants qui semblent bien plus contagieux. Plusieurs pistes sont donc envisagées par le gouvernement afin de freiner l’épidémie. Si au cours du premier confinement, les établissements scolaires ont fermé leurs portes, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Pourtant, une récente étude suisse affirme que la fermeture des écoles pourrait justement réduire la circulation du virus.

Réduire la mobilité pour limiter la circulation du virus

Depuis le début de la pandémie, les chercheurs s’intéressent de près à son impact sur les enfants. Nous savons d’ores et déjà que les plus jeunes ne présentent que très rarement des complications de la Covid-19. Cependant, ils peuvent tout de même être des vecteurs de contamination, comme le prouve très bien une récente étude suisse.

Stefan Feuerriegel, professeur d’informatique et gestion à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), est à la tête de l’étude à ce sujet. Pour parvenir à des résultats probants, les chercheurs ont étudié 1,5 milliard de mouvements de la population suisse entre le 10 février et le 26 avril 2020, grâce notamment aux données des opérateurs téléphoniques. Ils ont ainsi pu mettre en lumière différentes mesures qui ont réduit les déplacements de la population et qui ont par conséquent limité l’avancée du virus. En première place, on retrouve l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes qui a permis de réduire la mobilité de 24,9 %. En deuxième place, la fermeture des bars, des restaurants et des commerces non essentiels, qui est très difficile à supporter pour les professionnels concernés, a permis une baisse des mouvements de 22,3 %. Enfin, en troisième position, on retrouve la fermeture des écoles qui a engendré une réduction de la mobilité de 21,6 %.

Les écoles fermées pour limiter le virus

Ces recherches montrent à quel point le fait de garder les enfants à la maison peut permettre de limiter la propagation du virus. En Suisse, où l’étude a eu lieu, les établissements scolaires ont fermé leurs portes le 16 mars 2020, avant de rouvrir progressivement en fonction des cantons. Comme en France, cette mesure a eu de lourdes conséquences. Elle a notamment obligé bien des parents à devoir jongler entre leur propre travail et les enfants, le tout à la maison. Pour bien des enfants, cette mesure a également été à l’origine de retards sur les programmes scolaires. Il s’agit d’autant de raisons qui ont poussé plusieurs gouvernements, notamment en France, à ne pas réitérer cette mesure pour le moment.