Écrans : quelles sont les conséquences sur la vision de l’enfant ?

Crédits : iStock

Les écrans font de plus en plus débat auprès des parents, mais surtout chez les professionnels de santé. De nombreuses études ont en effet prouvé les effets nocifs de ces objets du quotidien sur les enfants. On retrouve notamment des retards de langage, un manque d’intérêt pour d’autres activités, moins de créativité et surtout des difficultés à l’école. Cependant, le cerveau n’est pas le seul touché par les méfaits des écrans. Les yeux sont en effet les premiers confrontés à cela, et subissent aussi de nombreux dégâts, surtout chez les jeunes enfants.

Les yeux : premières victimes des écrans

Une utilisation excessive des écrans peut être très dangereuse pour les yeux, que ce soit pour les adultes comme les enfants. Le baromètre 2014 de la santé visuelle (AsnaV) a en effet révélé que 29 % des Français ont déjà ressenti des troubles visuels après avoir utilisé trop souvent des écrans. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment une fatigue oculaire, des picotements, des troubles de la vision, une baisse de la capacité à voir de loin ou une tendance à avoir régulièrement des migraines.

Malheureusement, les plus jeunes sont les premières victimes de cette technologie. Ils seraient en effet 41 % à avoir des difficultés à voir de loin, et 40 % à souffrir de fatigue visuelle.

enfants écran
Crédits : iStock

Quelles conséquences sur les enfants ?

Les enfants sont confrontés de plus en plus jeunes aux écrans. Ils font généralement partie intégrante de leur croissance alors que leurs effets sur le long terme sont encore très méconnus. Chez les adultes, les conséquences peuvent en effet être telles qu’elles dérangent le sommeil tant les douleurs oculaires sont parfois intenses. Cela vient principalement de la sécheresse oculaire. Si nous avons tendance à cligner des yeux 16 fois en moyenne lors d’une conversation normale, cela n’arrive que 6 fois pour un même temps passé devant un écran.

Si une trop grande présence des écrans est bien souvent responsable de retards de langage, de troubles de sommeil et de plus de risques d’obésité, difficile aujourd’hui de dire son impact sur les yeux des enfants. Une récente étude montre que les jeunes entre 16 et 24 ans qui passent huit heures par jour sur les écrans – dont quatre avec le smartophone – développeraient une “myopie fonctionnelle”. Cela signifie qu’ils ont des difficultés à voir de loin.

Prendre des précautions

Cela dit, d’autres recherches affirment qu’une forte utilisation d’écrans pour un enfant ne rend pas myope. D’autres démontrent pourtant qu’une trop forte exposition à la lumière bleue qui émane des écrans pourrait être risquée pour la rétine.

Difficile de démêler le vrai du faux tant toutes les études ne s’entendent pas. Il faut dire que le phénomène des écrans est relativement récent, et qu’il est ainsi difficile d’avoir suffisamment de recul pour en tirer des conclusions. Le mieux reste donc d’éviter d’exposer les enfants aux différents écrans qui les entourent. Seulement, et puisque cela est presque impossible aujourd’hui, vous devez prendre grand soin des yeux de vos enfants. Pour cela, n’hésitez pas à les équiper de lunettes anti lumière bleue. Il est possible de s’en procurer facilement grâce à un opticien en ligne comme Vip Optic. Cela va permettre de limiter les dégâts sur la vision de votre enfant, tout en lui accordant un peu de temps sur les écrans qui peuvent parfois être très utiles.

Sources : Le journal des femmes, Le Point, Le bon usage des écrans

Articles liés :

Écrans et jeux vidéo : comment éviter que son enfant ne devienne accro ?

Écrans : combien de temps laisser les enfants devant en fonction de leur âge ?

10 activités pour occuper vos enfants sans écran !

Écrans : quelles sont les conséquences sur la vision de l’enfant ?
noté 5 - 1 vote[s]