En France, encore beaucoup d’écoles présentent des taux d’amiante élevés

Crédits : iStock

Grâce à un document fourni par l’Éducation nationale, le journal Libération dévoile des chiffres très inquiétants au sujet de la présence d’amiante dans les établissements scolaires. Malheureusement, une grande partie des écoles construites avant 1997 présente aujourd’hui encore un taux très important d’amiante. Or, il s’agit d’un matériau extrêmement toxique qui peut entraîner des risques importants de cancer, même pour les enfants.

L’amiante : le poison invisible

L’amiante est un matériau très dangereux qui a pourtant longtemps été utilisé dans les constructions du quotidien. Il était notamment utilisé en tant qu’isolant et les écoles n’ont pas été épargnées par cela. Lorsqu’il est calfeutré, il ne présente aucun risque pour la santé. Seulement, les bâtiments s’abîment au fil du temps, ce qui peut donc laisser l’amiante à l’air libre alors qu’il est extrêmement dangereux s’il est ingéré ou inhalé. Il peut alors être responsable de plusieurs formes de cancer.

Depuis 1997, l’utilisation d’amiante pour la construction d’infrastructure est formellement interdite. Les établissements scolaires qui en possèdent doivent d’ailleurs depuis cette date tenir un dossier technique amiante (DTA) qui rend compte des diagnostics réguliers de la présence d’amiante dans les bâtiments.

Plusieurs écoles avec un taux d’amiante élevé

Pour pouvoir tirer des conclusions, Libération s’est basé sur une enquête de l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement (ONS) réalisée en 2016. Cette enquête contenait 19 922 réponses, c’est la raison pour laquelle le journal a dû extrapoler les résultats afin de leur donner une équivalence nationale. Ainsi, Libération affirme que 38 % des écoles maternelles et primaires, 73 % des collèges, 77 % des lycées généraux et technologiques, et 80 % des lycées professionnels présenteraient une présence d’amiante au sein de leurs locaux.

Ce qui est encore plus préoccupant, c’est que sur tous les établissements qui ont répondu à cette enquête, seulement 12 418 avaient fait réaliser le dossier technique amiante qui est pourtant obligatoire. Pire encore : « près de la moitié des écoles maternelles et élémentaires françaises » n’ ont pas ce fameux dossier.

Parmi les 19 922 établissements recensés pour l’enquête, 7 261 contenaient de l’amiante. Pourtant, ils sont 6 121 à n’avoir réalisé aucun travaux pour corriger cela. Un constat forcément inquiétant pour les parents, surtout lorsque l’état global de l’école se détériore au fil du temps. En effet, les années passent et les bâtiments ont forcément tendance à se délabrer, ce qui peut devenir très dangereux si l’amiante n’est plus emmuré.

L’amiante représente un réel danger pour la santé et serait responsable de plusieurs milliers de cancers chaque année. Cette récente enquête met ainsi le doigt sur un véritable problème sanitaire qui, espérons-le, sera rapidement réglé.

Articles liés :

Une étude révèle qu’un enfant sur deux se retient d’aller aux toilettes à l’école

La sieste permettrait aux enfants d’avoir de meilleurs résultats à l’école

Pourquoi les enfants ne racontent-ils pas leur journée d’école ?