in ,

Lancement d’une campagne d’information pour limiter l’usage des écrans par les enfants

Crédits : iStock
Lancement d’une campagne d’information pour limiter l’usage des écrans par les enfants
Notez cet article

Entre les tablettes, les smartphones, la télévision ou encore les liseuses, les possibilités sont nombreuses lorsqu’il est question de choisir un écran pour passer le temps. Seulement, aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les adultes qui les utilisent, mais aussi les enfants, et ce, dès leur plus jeune âge. Une addiction qui peut devenir problématique selon l’institut d’Éducation Médicale et de Prévention (IEMP) qui lance donc une campagne d’information sur les bons usages des écrans pour les enfants.

Première mise en garde de l’association Agir pour l’environnement

Il y a quelques jours déjà, les écrans destinés aux enfants ont fait parler d’eux. En effet, l’association Agir pour l’environnement avait déjà tiré la sonnette d’alarme, notamment en ce qui concerne les appareils qui ciblent directement les enfants. En cause notamment : des smartphones uniquement destinés aux enfants qui ressemblent à s’y méprendre à ceux utilisés par les adultes. Ces appareils permettent en effet d’appeler cinq numéros, d’envoyer des messages ou encore de télécharger des applications, le tout avec possibilité de se connecter au Wi-Fi. Des appareils qui peuvent devenir inquiétants tant ils rendent accro les petits (mais aussi les plus grands). C’est la raison pour laquelle Agir pour l’environnement a remis mardi matin à la ministre de la Santé deux modèles de ces petits téléphones afin de demander leur interdiction en France.

Le téléphone, au même titre que la tablette et des autres écrans, sont devenus partie intégrante de notre quotidien, à tel point que rares sont aujourd’hui les enfants qui ne savent pas naviguer seuls sur Youtube. Les applications de jeux ou de vidéos sont devenues en peu de temps de véritables sources de loisirs pour les enfants, mais aussi une solution de facilité pour les parents qui leur confient des écrans pour pouvoir les occuper tranquillement. Cependant, cette pratique n’est pas sans danger…

Les risques liés à l’utilisation régulière d’écrans

Si tous ces écrans peuvent être un réelle source de divertissement, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, ils n’en sont pas moins dangereux. Au-delà du fait que ces technologies peuvent entraîner un certain isolement, et donc des difficultés sociales dans plusieurs milieux (travail, amis ou encore vie amoureuse), les effets sur la santé commencent aussi à être révélés au grand jour : troubles musculo-squelettiques, insomnie, fatigue oculaire, migraines, alimentation déséquilibrée, ou encore risque cardiovasculaire accru. C’est la raison pour laquelle l’Institut d’Éducation Médicale et de Prévention a souhaité publier un rapport afin d’informer les parents sur les bons usages de ces écrans.

En effet, même si le progrès technologique lié à tous ces écrans peut avoir de nombreux effets positifs, il est tout de même important d’être renseigné sur les risques qu’ils peuvent aussi comporter. Le but de la campagne de l’IEMP n’est pas de dire à tous les parents de supprimer tous les écrans du foyer, simplement d’adopter une conduite responsable et raisonnée. Selon l’Observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers, chaque foyer français posséderait 5,5 écrans. Cette campagne d’information est donc la bienvenue pour une prise de conscience collective des bons et mauvais côtés de ces écrans.

Sources : Parents, Le Parisien, Parole de mamans

Articles liés :

Comment gérer l’utilisation des écrans par vos enfants ?

Écrans et jeux-vidéos : comment éviter que son enfant ne devienne accro ?

Enfants youtubeurs : quelles sont les limites ?