Sécurité affective : donner à son enfant le meilleur pour son épanouissement

Crédits : iStock

Si tous les parents ont forcément la sensation de donner tout l’amour du monde à leurs enfants afin de les aider à grandir dans les meilleures conditions possible, il se pourrait que certains comportements ne soient pas vraiment en accord avec cela. En effet, et parfois sans même vous en rendre compte, vous pouvez faire ou dire certaines choses dès son plus jeune âge qui peuvent malheureusement le marquer à vie. Un enfant a effectivement besoin de sécurité affective, c’est-à-dire de se sentir aussi aimé que protégé par ses parents. Une philosophie de vie qui passe par l’adoption de plusieurs réflexes qui ne sont pas forcément innés. 

Qu’est-ce que la sécurité affective ?

Dès ses premières heures de vie, un enfant est capable de comprendre quelles sont les personnes les plus importantes pour lui, et il s’agit généralement de ses parents. Après avoir passé neuf mois dans le ventre de sa mère, un bébé a besoin de retrouver ce cocon, ou du moins quelque chose de semblable, pour se sentir en sécurité et surtout aimé. Ainsi, dès sa naissance, plusieurs gestes peuvent être mis en place pour favoriser cela : la tétée de bienvenue, le peau à peau, l’allaitement en règle générale… Si les autres personnes de l’entourage ont rapidement un rôle à jouer aussi (les grands-parents, les frères et sœurs ou encore les amis), ils ne sont que secondaires dans son développement et dans sa quête d’amour et de reconnaissance.

Lui donner toutes les clés pour sa vie future

Contrairement à ce que cela peut laisser penser, la sécurité affective n’est absolument pas le fait d’enfermer son enfant dans une bulle et donc de le priver de ce qui se passe à l’extérieur, bien au contraire. Ce principe revient surtout à donner toute l’affection dont un enfant a besoin dans le but de lui permettre d’être parfaitement autonome plus tard.

Si beaucoup de personnes ont tendance à croire que donner beaucoup d’amour et permettre à son enfant de se sentir en sécurité pourraient le rendre dépendant de ses parents, il semblerait que la réalité soit en fait tout autre. En effet, plusieurs études ont démontré que c’est justement en lui donnant toutes ces clés et cette affection qu’un enfant sera capable plus tard de voler de ses propres ailes. La sécurité affective va lui donner confiance en lui, mais aussi lui faire savoir que ses parents seront toujours derrière lui en cas de problème, ce qui aura tendance à le pousser davantage à prendre certains risques au cours de sa vie future.

Une pression pour les parents

Par définition, être parent est un rôle extrêmement difficile à endosser qui entraîne de nombreuses tensions et beaucoup de stress. Du jour au lendemain, vous avez en effet la charge d’un enfant qui vous est encore inconnu et avec qui vous allez devoir tisser des liens progressivement. Un poids considérable auquel il faut ajouter celui des jugements incessants de votre entourage. Si la sécurité affective est importante, vous ne devez pas pour autant en faire une obsession en voulant l’appliquer à outrance. En effet, votre bébé se sentira en sécurité et aimé si vous êtes vous-même en accord avec vos décisions et votre façon de faire.

De plus, vous allez rapidement réaliser que la sécurité affective s’applique aussi bien aux enfants qu’aux parents. Les parents ont également besoin de ce lien si précieux avec leur bébé afin de se sentir parfaitement épanouis dans ce nouveau rôle.

Sources : Parole de Mamans, Doctissimo, Parents

Articles liés :

Maternage proximal : tout savoir sur cette pratique qui divise

Faut-il éduquer les filles et les garçons de la même manière ?

Montessori : 4 astuces pour équiper votre maison

Sécurité affective : donner à son enfant le meilleur pour son épanouissement
noté 5 - 1 vote