Un couple de parents refuse de communiquer le sexe de leur bébé

Crédits : Pexels/Andreas Wohlfahrt

Aujourd’hui, grâce aux progrès de la médecine et de l’imagerie, il est possible de savoir avant la naissance le sexe de son futur enfant. D’ailleurs, la plupart des couples ne peuvent pas résister à cette tentation et souhaitent savoir à l’avance ce petit secret. Une révélation qui leur permet généralement de mieux se projeter sur ce bel événement à venir. Cependant, certains souhaitent garder cela pour la naissance et dans de rares cas même après. C’est notamment le cas de ce couple d’Anglais qui refusent de dévoiler le sexe de leur bébé âgé de 14 mois.

La liberté de choisir son genre

Est-il réellement possible de choisir son genre durant l’enfance ? C’est la question que pose ce couple de parents dont l’enfant nommé Anoush est âgé de 14 mois. Ils sont en effet les deux seules personnes à connaître le sexe de leur enfant et ne souhaitent pas le révéler aux autres, même à leur entourage proche. Si ce choix peut sembler parfaitement incroyable dans notre société actuelle, le motif pour justifier cela est pourtant parfaitement d’actualité. Chanti et Jake souhaitent effectivement permettre à leur enfant de choisir lui-même le genre qu’il souhaite s’attribuer plus tard.

Bien évidemment, les parents eux-mêmes jouent le jeu et n’attribuent donc aucun genre à leur enfant lorsqu’ils lui parlent. Ils n’utilisent donc jamais les mot “he” ou “she” (“il” et “elle”) mais plutôt “they” (“ils) afin de ne pas exclure un genre.

Une démarche du quotidien

Cette démarche s’inscrit dans un raisonnement que les jeunes parents ont eu dès la grossesse. Tous les deux avaient en effet la volonté de ne pas éduquer leur enfant dans les stéréotypes de genre qui existent aujourd’hui dans notre société. Cela dit, malgré tous les efforts que les parents peuvent faire, les enfants sont forcément un jour ou l’autre confrontés à cela. Le journal The Sun révèle les explications de Chanti, la maman d’Anoush âgée de 38 ans sur ce choix : “Quand je suis tombée enceinte, nous nous sommes demandé de quelle manière nous allions atténuer les préjugés. Nous nous sommes dits que la seule façon de le faire était de ne pas révéler son sexe aux autres“.

Si l’entourage du couple a mis un certain temps avant de comprendre cette décision pour le moins surprenante, les jeunes parents ne souhaitent pas pour autant changer d’avis. Ils savent pertinemment que leur enfant sera un jour ou l’autre confronté aux stéréotypes et veulent donc le préserver au mieux durant ses premières années.

Une décision qui peut néanmoins susciter le débat… et vous, qu’en pensez-vous ?

Articles liés :

Faut-il éduquer les filles et les garçons de la même manière ?

“Le choix du roi”/”Le choix de la reine” : qu’est-ce que cela signifie ?

5 règles pour donner à vos enfants une éducation féministe