Coronavirus : la ville de New-York donne ses conseils pour maintenir les relations sexuelles

Crédits : iStock

Depuis plusieurs semaines, la peur vis-à-vis du coronavirus (Covid-19) a envahi le monde entier, à juste titre. Cette épidémie d’une ampleur presque inédite a contraint de nombreux gouvernements à prendre des mesures de confinement afin de limiter au mieux la contagion. Seulement, avec tous ces nouveaux gestes à adopter et la distance qui est de mise entre chacun, difficile de savoir jusqu’où peuvent aller les rapports sociaux. Pour aider ses habitants, la ville de New York a publié un petit guide sur les relations sexuelles pendant l’épidémie de coronavirus.

Le confinement et la vie intime

Durant le confinement, les couples peuvent avoir beaucoup de difficultés à vivre ensemble. Le fait de vivre 24 heures sur 24 collés l’un à l’autre peut être très difficile à vivre, particulièrement pour les jeunes couples. La tension risque de monter très rapidement et les disputes deviennent alors forcément plus fréquentes. Cette situation n’est donc pas vraiment propice à la vie intime et aux rapports sexuels. La peur de la propagation du virus n’arrange rien et peut semer le trouble au sein d’un couple si l’un des deux craint d’être contagieux.

Le virus est en effet extrêmement contagieux et cela passe en règle générale par les gouttelettes qui proviennent de la toux, des éternuements et des crachats. Les personnes en couple peuvent donc avoir peur d’être contagieuses pour l’autre tant les rapports sont généralement rapprochés dans une relation amoureuse.

Les conseils avisés de la ville de New York

Le département de la santé de la ville de New York a décidé d’aider ses citoyens en publiant un petit guide afin de les aider à comprendre quels peuvent être les comportements à risque en termes de sexualité durant une crise sanitaire telle que celle que nous vivons actuellement. Si les rapports sexuels avec un partenaire peuvent être relativement risqués, surtout si un des deux a l’obligation d’avoir régulièrement des contacts avec l’extérieur, il est rappelé que le meilleur partenaire sexuel, c’est vous-même. Ainsi, pour assouvir les pulsions sexuelles, la ville de New York recommande de se tourner vers la masturbation et rappelle que «vous êtes votre partenaire sexuel le plus sûr».

Le second partenaire le plus sûr est bien évidemment la personne avec qui vous vivez. Cependant, quelques pratiques sont peut-être à proscrire afin d’éviter la contamination du Covid-19, et notamment l’anulingus, car le virus peut être présent dans les selles. De manière plus générale, le sexe oral peut entraîner un risque de contamination. Le guide recommande également l’utilisation de préservatifs afin de réduire le contact avec les selles ou la salive.

Bien évidemment, le fait de vivre simplement avec son partenaire sexuel représente un risque de contamination mutuel. Cependant, ce petit guide peut être utile notamment pour les personnes à risque qui ne doivent surtout pas contracter le coronavirus.

Articles liés :

Confinement : 6 règles pour que toute la famille le vive au mieux

Coronavirus : le confinement pourrait être responsable d’une augmentation considérable des violences conjugales

5 idées d’activités pour enfants afin de survivre au confinement