Décalage horaire : comment aider les enfants à le supporter ?

Crédits : iStock

Les départs en vacances peuvent être très angoissants pour de jeunes parents. Voyager avec un bébé peut en effet devenir une vraie aventure, particulièrement lorsque la destination est éloignée géographiquement. Après avoir géré le trajet généralement long et angoissant, il faut parvenir à aider son enfant à gérer le décalage horaire.

Bien voyager

Les adultes aussi ont beaucoup de mal à s’adapter au changement de fuseau horaire. C’est généralement au moment du voyage qu’il se fait d’ailleurs ressentir. En effet, cela dépend notamment de l’heure à laquelle vous allez voyager. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est souvent conseillé de réserver un vol de nuit, particulièrement si vous êtes avec vos enfants. Ces derniers pourront ainsi profiter du voyage pour continuer leur nuit. Cependant, il n’est pas toujours simple de choisir l’heure idéale pour voyager et il faut donc parfois accepter des vols de jour qui peuvent être perturbants par la suite pour gérer le décalage horaire. Des vols qui peuvent être mouvementés et difficiles à gérer avec des petits qui ne trouvent pas le sommeil et qui peuvent donc être un peu agités. La suite des vacances risque donc d’être difficile aussi bien pour eux que pour vous.

Le décalage horaire : la galère des parents

Une fois sur place, il faut alors gérer la fatigue du voyage ainsi que le décalage horaire. Deux choses déjà difficiles pour des adultes et d’autant plus compliquées pour des enfants qui ont généralement besoin de stabilité, particulièrement lorsque cela concerne le sommeil. Il est donc nécessaire d’habituer les enfants le plus tôt possible à ce nouveau rythme provisoire.

Bien cela peut être très difficile, vous devez impérativement faire en sorte de les habituer à ce nouveau rythme. Ainsi, même s’ils sont très fatigués en pleine journée, vous devez tenter de les occuper le plus possible au moins jusqu’au coucher du soleil. Bien évidemment, il ne s’agit pas non plus de les torturer et de leur refuser la moindre minute de repos. L’essentiel reste qu’ils soient le plus souvent exposés à la lumière du jour afin que leur horloge biologique s’adapte tout doucement à cette nouvelle routine.

Si vous constatez que les petits gèrent mal le décalage horaire malgré cette technique, vous pouvez toujours tenter de les adapter plus progressivement. Petit à petit, vous pouvez en effet décaler les heures de coucher, que ce soit pour la sieste ou pour la nuit. De cette façon, vous pourrez doucement les habituer au nouveau rythme sans pour autant trop les perturber.

Lâcher la pression

Les parents ont souvent tendance à être très attentifs au sommeil de leurs enfants, à tel point qu’ils peuvent même devenir un peu stressés sur ce sujet. Dans le cas du décalage horaire, vous devez impérativement relâcher la pression et prendre votre mal en patience. Rappelez-vous que vous êtes en vacances, que vos enfants aussi et que vous allez également devoir vivre votre propre décalage horaire. S’il y a des réveils fréquents la nuit, prenez le temps pour expliquer à vos petits qu’il est l’heure de dormir, mais donnez-leur surtout le temps de s’y habituer.

Sources : MagicMaman, BBjetlag, Babycenter

Articles liés :

Lors d’un voyage en avion avec leur bébé, ces parents ont eu un geste très prévenant vis-à-vis des autres passagers

5 astuces pour voyager en famille à moindre coût

Voyage : comment occuper ses enfants dans le train ?