Faire l’amour pendant les règles : bonne ou mauvaise idée ?

Crédits : iStock

Faire l’amour pendant la période des règles est une pratique qui est aujourd’hui encore relativement taboue. Si certains ne voient absolument aucun inconvénient à cela, d’autres refusent même d’envisager cette possibilité et préfèrent ainsi taire leur désir pendant cette période du mois. Les hommes comme les femmes peuvent être concernés par ce « dégoût » alors que la plupart sont en réalité mal informés sur cette pratique.

Faire l’amour pendant ses règles : une pratique déconseillée ?

Dans beaucoup de couples, ne pas faire l’amour pendant la période des règles est un fait parfaitement établi. Certains n’ont même jamais abordé le sujet et mettent simplement entre parenthèses leur vie sexuelle durant ces quelques jours. Mais cela ne signifie pas pour autant que le désir n’existe pas. Cependant, il n’y a absolument aucune contre-indication médicale et il est donc parfaitement possible de continuer à avoir des rapports réguliers, même pendant les règles.

Bien évidemment, il est tout de même nécessaire de prendre quelques précautions pour éviter de tacher la zone où vous vous trouvez, comme disposer une alaise par exemple. Dans certains cas, certaines positions risquent également d’être un peu plus douloureuses, notamment parce que les parois vaginales risquent d’être moins bien lubrifiées. Il est donc vivement conseillé d’être doux pour ne pas avoir mal et surtout de communiquer avec son partenaire. Il est également important de bien penser à retirer sa coupe menstruelle ou son tampon avant d’envisager une pénétration.

Toutes les pratiques sont-elles possibles ?

Faire l’amour durant ses règles donne lieu à de nombreuses idées reçues qui sont pour la plupart totalement fausses. On retrouve notamment le fait que toutes les pratiques ne sont pas forcément possibles au moment des règles, comme le cunnilingus. Cependant, rien ne l’empêche si ce n’est la volonté de votre partenaire. Certains peuvent en effet être rebutés par la vue du sang. Cela dit, il est important de rappeler que le sang s’écoule du vagin et non du clitoris qui est alors l’organe stimulé pour un cunnilingus. Vous pouvez donc très bien porter un tampon ou une coupe menstruelle afin d’éviter cet inconfort.

Le risque de grossesse n’est pas inexistant

Beaucoup de jeunes couples sont malheureusement encore très mal informés au sujet des risques de grossesse, notamment au moment des règles. Certains ont en effet tendance à croire que faire l’amour durant la période des règles empêche une grossesse, ce qui est parfaitement faux. Le fait d’avoir ses règles ne doit surtout pas être considéré comme un moyen de contraception, car même s’il y a moins de risques de tomber enceinte à cette période précise, il n’y a pas de risque zéro. Toutes les femmes n’ont pas des cycles réguliers et le moment de l’ovulation peut donc varier d’une personne à l’autre. Il est aussi nécessaire de rappeler que les spermatozoïdes peuvent survivre environ quatre jours dans le vagin. Cela signifie que si l’ovulation apparaît dans les quelques jours qui suivent un rapport non protégé pendant une période de règles, une grossesse est tout à fait possible.

Articles liés :

L’utilisation de la cup augmente-t-elle les chances de tomber enceinte ?

Règles anniversaires : continuer d’avoir ses règles durant la grossesse, c’est possible !

Post-accouchement : est-il possible d’utiliser des tampons ?