Masque en tissu : les erreurs à ne pas faire

Crédits : iStock

Alors que nous sommes en pleine crise sanitaire, il est extrêmement difficile de se procurer des masques. Si plusieurs régions de France ont promis de créer des stocks avant le 11 mai afin de permettre un début de déconfinement dans les meilleures conditions, il est encore bien difficile d’en trouver, même dans les pharmacies. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes ont fait le choix de fabriquer eux-mêmes leurs masques avec du tissu. Ils peuvent effectivement être de bonnes alternatives à des masques médicaux, mais doivent pour cela être bien fabriqués et respecter certaines règles.

Les bons matériaux

Pour qu’un masque en tissu soit fiable, il est tout d’abord nécessaire de bien s’équiper. Pour cela, il faut se munir de quelques chutes de tissus en coton (environ 20 cm), de molleton fin ou de polaire fine et d’un élastique bien souple. Cette superposition de tissus va en effet permettre de créer une barrière afin de se protéger et de protéger les autres des postillons.

Il est toutefois important de rappeler qu’un masque en tissu ne remplace pas un masque médical. Ils sont donc uniquement réservés aux personnes qui ne sont pas atteintes du Covid-19 et qui ne sont pas en contact avec des malades.

Vous devez vous assurer que votre masque est suffisamment grand. Il doit en effet couvrir votre nez et descendre suffisamment pour recouvrir totalement votre menton. Un masque en tissu n’est fiable que durant quatre heures, après ce délai, il faut le changer.

Une bonne utilisation

Le masque en tissu doit être changé et lavé après chaque utilisation ou chaque fois après avoir été touché. Il est donc nécessaire de s’en procurer un certain nombre afin de ne pas être en pénurie. En effet, dès que les mains entrent en contact avec un masque positionné sur le visage, il est alors considéré comme « souillé », il faut donc en changer. Il en va de même en cas de détérioration du tissu (déchirure, trou, etc.) : il n’est alors plus parfaitement efficace et doit donc être remplacé.

Après chaque utilisation, il faut le laver avant de pouvoir le reporter. Pour cela, il est conseillé de le mettre en machine avec la lessive utilisée habituellement, à au moins 60 °C. Pour le sécher, il ne faut surtout pas le laisser à l’air libre. Mieux vaut privilégier le sèche-linge ou même le sèche-cheveux dans les deux heures qui suivent son lavage.

Contrairement à certaines idées reçues, il ne faut pas le mettre dans le micro-ondes ni dans le congélateur pour le laver.

Enfin, il est important de rappeler que le fait de porter un masque ne vous dispense pas des gestes barrière. Il faut donc toujours maintenir une distance de sécurité entre les individus et bien évidemment éviter les contacts physiques.

Articles liés :

Comment bien désinfecter sa maison pour protéger toute sa famille pendant la crise du coronavirus ?

Coronavirus : est-il toujours possible de boire l’eau du robinet ?

Coronavirus : une étude révèle que les enfants ne seraient finalement pas si contagieux