Coronavirus : un syndrome inflammatoire qui apparaît chez les enfants au Royaume-Uni inquiète

Crédits : iStock

Depuis le début de l’année 2020, l’actualité se résume généralement à un seul et même mot : coronavirus. Ce virus, venu de Chine, concerne aujourd’hui le monde entier et a déjà fait de nombreuses victimes. Dans l’attente de la découverte d’un vaccin qui permettra à tous de reprendre un semblant de vie normale, une grande majorité de la population mondiale vit en confinement. Seulement, comme il s’agit d’un virus tout à fait nouveau et inédit, les médecins font chaque jour de nouvelles découvertes à son sujet. La dernière en date est relativement inquiétante, car elle concerne les enfants. Au Royaume-Uni, plusieurs cas de syndromes inflammatoires qui pourraient être en lien avec le Covid-19 ont été constatés outre-Manche.

Des symptômes semblables à un choc toxique

Depuis quelques jours, le National Health Service (NHS), qui est le système de santé britannique, lance un appel à tous les médecins généralistes du monde entier afin de les alerter sur des cas d’enfants très malades présentant « un syndrome multi-inflammatoire et nécessitant des soins intensifs » en pleine période de crise sanitaire liée au coronavirus.

Les symptômes seraient proches de ceux d’un choc toxique ou de la maladie de Kawasaki : fièvre élevée, éruptions cutanées, difficultés respiratoires, pression artérielle basse, ganglions gonflés. Il y aurait même certains cas qui présentent des diarrhées, des douleurs abdominales, des vomissements ou des prélèvements sanguins anormaux. Parmi les enfants concernés par tous ces maux, certains ont été testés positifs au coronavirus et d’autres non. Au sujet de ces derniers, le journal britannique Guardian explique qu’ils ont probablement été testés positifs dans le passé, ou bien que les derniers tests négatifs étaient peut-être défaillants. C’est la raison pour laquelle un possible lien avec le coronavirus a rapidement été établi.

Un syndrome qui inquiète

Visiblement, des cas similaires ont été observés en Italie et en Espagne, selon une pédiatre interrogée par la BBC. D’après le ministre de la Santé britannique, si les cas sont encore très rares, quelques décès ont d’ores et déjà été observés.

Pour le moment, le lien avec le coronavirus n’est pas établi à 100 %. Il est donc préférable de ne pas trop paniquer et surtout de faire preuve de patience et de vigilance. Si ces symptômes apparaissent chez vos enfants, vous devez consulter rapidement auprès de votre médecin généraliste afin d’être pris en charge. Depuis l’apparition de ces cas inquiétants, plusieurs experts se sont penchés de toute urgence sur la question.

Articles liés :

Coronavirus : une étude révèle que les enfants ne seraient finalement pas si contagieux

Confinement : comment permettre aux enfants de bien dormir ?

Coronavirus : en Écosse, un bébé prématuré parvient à guérir de la maladie