Inde : un bébé vient au monde avec quatre jambes et trois bras

Crédits : iStock

Quel parent n’a jamais pensé à compter les orteils et les doigts de son bébé lorsqu’il vient au monde ? Une petite anecdote généralement amusante à raconter aux proches surtout quand tout est vraiment bien en place. Cependant, ce n’est pas toujours le cas et cela peut donner lieu à des découvertes plutôt surprenantes. C’est exactement ce qu’a vécu une jeune maman en Inde qui a donné naissance à un bébé avec quatre jambes et trois bras.

Un cas impressionnant de jumeau parasite

Le 20 septembre, en Inde, une jeune femme de 24 ans a mis au monde un bébé plutôt particulier : la fillette en question est en effet née avec quatre jambes et trois bras. La maman n’ayant pas été suivie médicalement tout au long de sa grossesse, ces malformations n’ont pas pu être observées au cours d’une échographie.

Initialement, la jeune maman était visiblement enceinte de triplés. Cependant, un des fœtus ne s’est vraisemblablement pas bien développé et s’est ainsi joint à sa sœur. Cette dernière est venue au monde après son jumeau qui était quant à lui en parfaite santé.

Il s’agit là d’un cas impressionnant de jumeau parasite. Cela signifie que deux fœtus évoluaient dans un seul et même sac amniotique (ce qui veut dire qu’il s’agissait de jumeaux monozygotes) et qu’ils se sont entremêlés dès les premières semaines de grossesse. Celui qui survit possède donc en lui une partie de son jumeau. Il peut se nicher dans n’importe quelle partie du corps et peut ainsi se manifester sous différentes formes en fonction des cas. Généralement, des membres ou des organes surnuméraires sont présents, ce qui peut bien évidemment entraîner des problèmes de santé plus ou moins graves.

Une intervention chirurgicale prévue

Si ces malformations sont très impressionnantes, elles peuvent aussi s’avérer dangereuses pour la fillette concernée. Cette dernière présente en effet des problèmes respiratoires à cause des membres en trop qu’elle possède. Elle a donc été placée sous assistance respiratoire en attendant d’être transférée dans un autre hôpital dans lequel les médecins pourront lui enlever le bras et les jambes qu’elle n’est pas censée avoir. Selon eux, en retirant ces membres, l’enfant ne souffrira pas de problèmes de santé.

Le cas de cette petite fille n’est pas unique au monde. Les jumeaux parasites peuvent en effet parfois passer totalement inaperçus lorsque les malformations ne sont pas trop visibles. Cela dit, il s’agit de phénomènes plutôt rares qui affecteraient 1 nouveau-né sur 500 000 issus de grossesses gémellaires monozygotes.

Articles liés :

Prénoms : comment les choisir pour des jumeaux ?

Jumeaux : 10 astuces pour gérer le quotidien

Les femmes qui ont un frère jumeau auraient plus de difficultés dans la vie